Société
A la Une

Burkina Faso: Soul Gad-Taaba renouvelle son soutien au Capitaine Ibrahim Traoré

Le Burkimbi Soul Gad-Taaba et les associations fédérées ont tenu une conférence publique ce dimanche 7 juillet 2024 à Ouagadougou pour témoigner à l’opinion nationale et internationale du soutien du peuple Burkinabé au Capitaine Ibrahim Traoré et son gouvernement. 

Placée sous le thème : « Quinquennat du Président Ibrahim Traore, les attentes du peuple souverain », Mahamoudou Yalgweogo, Secrétaire générale (SG) des Associations fédédées a de prime abord rendu un vibrant hommage aux FDS et aux VDP pour les efforts dans la reconquête du territoire national et au vaillant peuple Burkinabè pour sa résilience et son active participation dans cette traversée difficile du pays. Dans la marche du peuple  intègre sous le joug du terrorisme depuis près d’une décennie, il a indiqué que l’histoire leur a donné une chance en leur révélant dans les rangs de leurs hommes, un homme qui est pour eux ce qu’a été le père de la révolution le capitaine Thomas Sankara, un libérateur.

Pour lui, sur le plan sécuritaire, c’est le lieu de reconnaître que l’armée n’avait jamais été aussi équipée comme elle l’est présentement. Le SG des associations fédérées a fait savoir que les autorités de la Transition ont pu révolutionner l’approche militaire dans la lutte contre les groupes armées terroristes à travers la réorganisation du dispositif militaire, l’équipement progressif des forces combattantes, du recrutement massif, formation et équipement des VDP.

Les participants lors de la conférence publique

A l’entendre, cette montée en puissance de l’armée burkinabè se démontre incontestablement aujourd’hui par la réinstallation des villages qui étaient occupés par les terroristes et la réouverture des établissements scolaires. Quant à lui, la vision pour l’industrialisation du pays a permis d’initier des grands projets à travers l’APEC tels que la construction de la toute première usine de transformation de tomate à Bobo Dioulasso, de l’usine de raffinerie d’or du Burkina, et les projets de grandes unités industrielles en cours  sont la preuve  que l’économie nationale  connaîtra une grande accélération pour le grand bonheur des populations.

M. Yalgweogo a souligné que l’Initiative présidentielle pour une éducation de qualité pour tous (IPEQ) a l’ambition d’offrir aux Burkinabè une éducation innovante débarrassée des insuffisances de tous ordres. « On nous avait dit que si nous quittions la CEDEAO, notre mort était certaine, mais sous le leadership de notre président, nous sommes vivants et avec même plus de dignité », a-t-il noté.

Salfo Zabré

LA PLUME

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page